Slovénie: Ouverture du référendum sur une réforme des retraites

© 2011 AFP

— 

Les électeurs slovènes ont commencé à voter dimanche matin à 7h lors d'un référendum sur une réforme des retraites, cruciale pour l'économie nationale mais aussi pour le gouvernement de centre-gauche de Borut Pahor. 1,7 million d'électeurs sont appelés aux urnes, le scrutin étant clos à 19h. Les premières estimations sont attendues à 22h.

La Slovénie, ex-élève-modèle parmi les anciens pays communistes nouvellement adhérents de l'Union européenne, durement touchée par la crise économique et financière de 2008/2009 avec un quasi-doublement du chômage en trois ans, est menacée de partager le sort de pays contraints d'appeler à l'aide l'UE et le Fonds monétaire international, comme la Grèce, l'Irlande et le Portugal.

«Si nous ne soutenons pas cette réforme, les finances publiques peuvent s'effondrer»

Le Premier ministre, sans majorité au Parlement et au plus bas dans les sondages, a lancé à la télévision un ultime et dramatique appel en faveur du oui pour repousser l'âge légal de la retraite de 63 à 65 ans: «Aujourd'hui et jusqu'à dimanche, nous sommes encore maîtres de notre destin. Mais, si nous ne soutenons pas cette réforme, les finances publiques peuvent s'effondrer et alors les maîtres de notre destinée seront les Etats qui nous prêteront de l'argent», une allusion directe au sort des trois pays de l'UE fortement endettés, la Grèce, l'Irlande et le Portugal.

Mais le gouvernement doit faire face à l'hostilité conjuguée des syndicats et de l'opposition conservatrice. La Slovénie, petit pays de deux millions d'habitants, est le seul pays de l'ex-république fédérative de Yougoslavie à être membre de l'UE (depuis 2004) et de la zone euro (depuis 2007).