Portugal: Le centre-droit favori pour les législatives anticipées

© 2011 AFP

— 

Les bureaux de vote ont ouvert dimanche à 9h au Portugal pour des législatives anticipées qui détermineront qui, des socialistes sortants ou du centre-droit donné favori, formera le gouvernement chargé d'appliquer le plan d'aide de l'UE et du FMI. Quelque 9,6 millions d'électeurs vont choisir les 230 députés qui siègeront pendant quatre ans au parlement, dissout fin mars à la suite de la démission du Premier ministre socialiste José Socrates au pouvoir depuis 2005.

Selon les derniers sondages, le Parti social-démocrate (PSD, centre-droit) devrait remporter le scrutin et porter son dirigeant Pedro Passos Coelho, un centriste libéral, à la tête du gouvernement. En cas de majorité relative, le PSD pourrait former un gouvernement de coalition avec le Centre démocratique et social (CDS-PP), parti minoritaire de droite, troisième force politique du pays. Le vainqueur de ces élections aura pour tâche essentielle d'appliquer le programme de rigueur et de réformes exigé par l'UE et le FMI en contrepartie d'un prêt de 78 milliards d'euros.

Coelho a affirmé qu'il irait «au delà» du plan international

Les trois principaux partis se sont engagés à respecter les mesures de ce plan international négocié le mois dernier et rejeté seulement par la gauche antilibérale. En cas de victoire, M. Passos Coelho a déjà affirmé qu'il irait «au delà» de ce programme, notamment en matière de privatisations mais aussi de réformes du marché du travail, des services publics ou encore de politiques sociales.

«Face à la situation grave dans laquelle se trouve le pays, les élections de dimanche sont particulièrement décisives», a déclaré le président de la République Anibal Cavaco Silva, lors d'une allocution télévisée diffusée samedi soir. «S'abstenir reviendrait à ne pas vouloir contribuer à construire un pays meilleur», a-t-il souligné après avoir qualifié ce scrutin «de moment crucial pour le pays».

Les bureaux de vote ouvrent à 9h locales et ferment à 20h au Portugal et à Madère, puis une heure plus tard sur l'archipel des Açores. Les premières estimations sont attendues à 21h. Les quatre députés élus par les Portugais résidant à l'étranger ne seront connus que le 15 juin.