Chine: Un adolescent vend son rein pour acheter un iPad2

C. F.

— 

«Je voulais acheter un iPad2, mais je n’avais pas l’argent.» C’est ainsi que «Zheng», un jeune Chinois de 17 ans, a justifié sa décision de vendre un de ses reins.

Selon le Telegraph, l’adolescent a raconté à sa mère et aux médias locaux avoir vu une publicité sur Internet pour le don d’organe. Avec de l’argent à la clé: 20.000 yuans (2.123 euros). Le jeune homme s’est alors rendu dans la ville de Chenzhou, dans la province de Hunan, et a été admis à l’hôpital. Il en est ressortit trois jours plus tard, un rein en moins.

Complications

De retour à la maison, - à Shenzhen, dans le sud de la province de Guangdong - , Zheng a souffert de complications liées à l’opération et a tout raconté à sa mère.

La publicité pour la vente d’organes sur Internet est fréquente en Chine, rappelle le Telegraph, même si les autorités du pays tentent d’enrayer cette pratique.

Selon les chiffres officiels, plus d’un million de Chinois ont besoin d’une transplantation chaque année, mais seulement 10.000 d’entre eux reçoivent un organe.