Malaisie: Un «Club des épouses obéissantes» pour améliorer les moeurs

© 2011 AFP

— 

Un groupe de femmes en Malaisie entend lutter contre l'infidélité, le divorce et la violence conjugale, en créant le «Club des épouses obéissantes», qui aidera les femmes à contenter leur mari, a-t-on appris vendredi auprès d'une des fondatrices. Le «Club des épouses obéissantes», qui sera lancé samedi près de Kuala Lumpur, veut apprendre aux femmes musulmanes à contenter leur mari et éviter ainsi qu'ils aillent voir ailleurs ou qu'ils se conduisent mal avec elles, explique à l'AFP Maznah Taufik.

«Nous voulons juste leur demander d'être des femmes obéissantes afin qu'il y ait moins de problèmes dans notre société», tels que l'infidélité, le divorce et la violence conjugale, a-t-elle ajouté. «Des femmes obéissantes veillent à divertir leur mari, et pas seulement s'occuper de leurs vêtements et leurs repas», a affirmé Maznah Taufik. La Malaisie a pour religion d'Etat l'Islam. 60% de sa population sont des musulmans, modérés pour la plupart. Les autres Malaisiens, dont beaucoup d'origine chinoise ou indienne, sont bouddhistes, chrétiens ou hindous.

Selon la presse, le taux de divorce a doublé dans ce pays de 27,5 millions d'habitants entre 2002 et 2009, avec un taux de fréquence supérieur chez les couples musulmans que chez les non-musulmans. Maznah Taufik avait participé en 2009 à la création d'un autre Club aux objectifs controversés: le Club de la polygamie Ikhwan, visant à promouvoir la polygamie. Les hommes musulmans en Malaisie peuvent avoir jusqu'à quatre femmes.