Un dignitaire libanais accusé d'espionnage au profit d'Israël

Reuters

— 

Le cheikh Mohammed al Husseini a été inculpé ce mercredi d'espionnage au profit d'Israël par la justice militaire libanaise, a-t-on appris de sources judiciaires. Le dignitaire chiite, qui est également poursuivi pour acquisition d'armes, se trouve à la tête de la Résistance arabo-islamique, mouvement qui revendique 1.500 miliciens, dit-on de sources proches des services de sécurité.

Connu pour son hostilité à l'égard du Hezbollah et de ses alliés syriens et iraniens, le cheikh a revendiqué plusieurs tirs de roquettes en direction d'Israël, il y a deux ans, dit-on de mêmes sources. Il est passible de dix ans de travaux forcés.

Plusieurs dizaines d'arrestations ont eu lieu dans le cadre de l'enquête entamée en avril 2009 sur des faits d'espionnage au profit de l'Etat hébreu.