Etats-Unis: Deux Irakiens inculpés de tentative d'aide à Al-Qaida

Reuters

— 

Deux Irakiens ont été arrêtés dans le Kentucky et inculpés de tentative d'aide à Al-Qaida en Irak et, pour l'un d'entre eux, d'attaque des forces américaines en Irak, a annoncé mardi le département de la Justice.

Waad Ramadan Alwan, 30 ans, est accusé d'avoir participé à des attentats à la bombe contre des patrouilles américaines entre 2003 et 2006. Ses empreintes digitales correspondraient à celles retrouvées sur un engin qui n'avait pas explosé.

Entrés aux USA avec le statut de réfugiés

Alwan et un autre Irakien, Mohanad Charif Hammadi, sont par ailleurs accusés d'avoir tenté de fournir de l'aide et des armes à un mouvement irakien affilié à Al-Qaida.

Les deux hommes sont entrés aux Etats-Unis en 2009 après avoir obtenu le statut de réfugiés. Ils ont été arrêtés la semaine dernière à Bowling Green, où ils résidaient, et s'ils sont reconnus coupables, ils sont passibles de la réclusion à vie, a précisé le parquet.

Il semble que les deux Irakiens aient réussi à dissimuler leurs activités passées lors de l'enquête pour obtenir le statut de réfugiés grâce à une faille dans la sécurité qui a depuis été corrigée, selon un responsable du département de la Sécurité intérieure.