Craintes de représailles en Inde

©2006 20 minutes

— 

Alerte maximale. Redoutant des combats entre musulmans et hindous, après le triple attentat non revendiqué qui a touché Bénarès – haut lieu de l'hindouisme – mardi, le gouvernement indien a placé le pays en état d'alerte. Sur le front de l'enquête, la police indienne, qui soupçonne des militants islamistes, a abattu hier un premier suspect. Le bilan des attaques à la bombe s'est alourdi dans la nuit à 23 morts et 68 blessés.