Yémen: Trois Français ont disparu dans le sud du pays

MONDE Il pourrait s'agir d'un enlèvement...

E.M. avec Reuters

— 

Des militaires au Yémen dans les rues de Sanaa le 27 mai 2011.
Des militaires au Yémen dans les rues de Sanaa le 27 mai 2011. — Mohammed Al-Sayaghi/AP/SIPA

Trois travailleurs humanitaires français, deux femmes et un homme, ont été enlevés samedi dans la province yéménite méridionale d'Hadramout, a annoncé un responsable de la sécurité locale. Ils seraient salariés de Triangle Génération Humanitaire, a indiqué à l'AFP un des administrateurs de cette ONG française basée à Lyon.

Enlèvement?

Selon le responsable yéménite, qui a requis l'anonymat, «le plus probable, c'est qu'ils ont été enlevés», a-t-il expliqué à l'AFP. Il a ajouté qu'ils avaient été portés disparus dans l'après-midi alors qu'ils étaient attendus pour déjeuner à leur domicile à Seyoun, dans le Hadramout, situé non loin de leur bureau.

Il a précisé avoir été alerté par quelqu'un téléphonant de leur maison et disant qu'ils n'y étaient pas venus déjeuner comme prévu. Selon lui, «leurs téléphones portables ont été subitement éteints».

Les forces de sécurité se sont lancées à la poursuite des ravisseurs des trois Français.

Voyage déconseillé

«Nous confirmons que nous sommes informés de la disparition de plusieurs compatriotes au Yémen, il s'agit de trois personnes», a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Bernard Valero. «Nous ne sommes pas en mesure pour l'instant de dire s'il s'agit d'un enlèvement.»

Les autorités françaises mettent tout oeuvre pour retrouver ces personnes, a-t-il ajouté.

Le Quai d'Orsay avait exhorté cette semaine les Français à ne pas se rendre au Yémen, «du fait de la dégradation rapide de la situation sécuritaire dans le pays, marquée par des affrontements de plus en plus violents»