L'Européenne, plus fée du logis que cadre

©2006 20 minutes

— 

La femme, « avenir de l'homme » pour le poète Aragon, continue à faire la vaisselle. C'est ce qui ressort d'une étude de l'Union européenne publiée hier à l'avant-veille de la Journée de la femme. Moins de temps libre, moins d'emplois, salaires plus bas, représentation politique réduite et tâches ménagères en pagaille, les Européennes vivent aussi plus longtemps (81,2 ans, contre 75,1 ans pour les hommes), sont plus nombreuses à faire des études supérieures (55 %), mais seul un tiers d'entre elles sont cadres. Lire l'étude sur 20minutes.fr