Manifestations contre l'austérité

— 

Des milliers de jeunes Espagnols, en colère contre le chômage qui touche 45 % d'entre eux, manifestent depuis des jours. Ce mouvement prend de l'ampleur à l'approche des élections municipales de dimanche et marque un tournant en Espagne car, jusqu'à présent, la population avait rarement manifesté contre le chômage. L'Espagne a aujourd'hui le taux de sans-emploi le plus élevé de l'Union européenne (21 %, soit 4,2 millions de personnes). La majorité des manifestants sont des jeunes, issus de ce que le Fonds monétaire international a appelé la « génération perdue » espagnole. « Nous voulons des hommes politiques qui se préoccupent de nos vies et non pas de leurs propres intérêts politiques et des seuls intérêts économiques », a déclaré le porte-parole de l'un des mouvements de protestation, tomalaplaza.net. La place Puerta del Sol, lieu emblématique de Madrid, a été investie dimanche et lundi par des centaines de manifestants, qui l'ont rebaptisée « place de la Solution ».