Guatemala: Au moins 27 personnes massacrées près de la frontière mexicaine

Avec Reuters

— 

Au moins 27 personnes ont été tuées ce week-end dans un village du Guatemala proche de la frontière mexicaine, dans l'une des plus violentes tueries depuis des années, a annoncé la police locale.

Un groupe de 200 assaillants ont attaqué la petite ville de Caserio La Bomba située à environ 450 km au nord de Guatemala City, pour une raison encore indéterminée.

Deux femmes parmi les tués

Les enquêteurs pensent que ce massacre pourrait être lié à l'assassinat de Haroldo Waldemar Leon, 56 ans, frère de l'ancien baron de la drogue Juan Jose Leon, tué dans la région, samedi.

«Il s'agit du plus important massacre que nous ayons vu dans une période récente», a commenté Donald Gonzalez, porte-parole de la police.

Deux femmes figurent parmi les tués, a ajouté la police qui est à la recherche d'autres victimes et qui tente de déterminer l'heure exacte des violences.