Le nom du futur président de la Banque européenne en question en juin

— 

La question de la présence de l'italien Lorenzo Bini Smaghi au sein du directoire de la Banque centrale européenne (BCE) sera abordée par les dirigeants européens en juin, au moment de débattre de la nomination de son nouveau président, a rapporté jeudi une source de la zone euro.

Un autre italien, Mario Draghi, est largement pressenti pour succéder à Jean-Claude Trichet, dont le mandat expire en octobre, en particulier depuis que l'Allemagne lui a apporté son soutien mercredi.

Le choix du gouverneur de la Banque d'Italie pourrait impliquer que son compatriote Lorenzo Bini Smaghi quitte le directoire de l'institution de Francfort avant le terme de son mandat en 2013.

«La question de la présence de Bini Smaghi au sein du directoire sera tranchée par le Conseil européen le 24 juin», a dit la source.

Reticences de la part de la Hollande

Certains pays de la zone euro souhaitent que ce sommet permette de décider de l'équilibre général au sein du directoire après le départ de Jean-Claude Trichet, a-t-on ajouté.

Tout en annonçant son soutien à Mario Draghi pour la présidence de la BCE, le président français Nicolas Sarkozy a déclaré le mois dernier que l'Italie avait d'ores et déjà accepté de céder la place de Lorenzo Bini Smaghi au sein du directoire à un candidat français.

Un peu plus tôt jeudi, le ministre néerlandais des Finances s'est dit «soucieux» de la future composition du directoire, dont le président et le vice-président seront tous deux issus du sud de l'Europe si Mario Draghi est retenu.

Lorenzo Bini Smaghi, qui ne peut être contraint de céder sa place avant la fin de son mandat, est considéré comme l'un des possibles candidats à la succession de Mario Draghi à la tête de la Banque d'Italie.