Côte d'Ivoire: Alassane Ouattara promet qu'«aucun crime ne restera impuni»

— 

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a décrété jeudi trois jours de deuil national pour les victimes des violences post-électorales et a promis que les crimes ne resteraient pas impunis. S'adressant à ses ministres dans les jardins du palais présidentiel, il a estimé que le pays ne devait plus jamais connaître un tel bain de sang, qui a fait au moins 3.000 morts et déplacé plus d'un million de personnes en cinq mois. «Je donne l'assurance à tous qu'aucun crime ne restera impuni». Une commission nationale d'enquête a déjà été constituée pour poursuivre et juger «les auteurs des exactions et des tueries», a-t-il déclaré, avant de décréter le 12 mai jour de commémoration des martyrs du conflit.

«Je souhaite enfin que ces trois jours de prière et de recueillement nous permettent de faire notre examen de conscience et d'aboutir à la même conclusion. Plus jamais ça dans notre beau pays. Plus jamais ça», a-t-il ajouté.