La Chine appelle à ne pas s'immiscer dans les affaires de la Syrie

Reuters

— 

Les autorités chinoises ont demandé jeudi à la communauté internationale de ne pas s'immiscer dans les affaires intérieures de la Syrie, et de l'aider plutôt, en jouant un «rôle constructif», à retrouver paix et stabilité.

«La Syrie est un important pays du Proche-Orient. Nous espérons qu'elle parviendra à conserver sa stabilité et que toutes les parties en présence pourront, grâce à un dialogue politique, surmonter leurs divergences et éviter un bain de sang», a déclaré Jiang Yu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d'un point de presse régulier.

« Nous pensons d'autre part que la communauté internationale ne doit pas s'immiscer dans les affaires intérieures de la Syrie, de manière à éviter de compliquer la situation. Nous espérons que la communauté internationale jouera un rôle constructif pour maintenir la paix et la stabilité au Proche-Orient», a ajouté le porte-parole.

L'Union européenne a annoncé cette semaine qu'elle avait pris des sanctions contre la Syrie, sous la forme d'un gel des avoirs de 13 personnalités de ce pays, qui ne pourront en outre plus obtenir de visas d'entrée dans l'UE.