Tunisie: Les législatives de juillet pourraient être retardées

Avec Reuters

— 

Le Premier ministre tunisien par intérim, Beji Caïd Essebsi, a évoqué dimanche un éventuel report, pour des raisons techniques, des élections législatives prévues le 24 juillet. Ce scrutin est censé désigner une assemblée constituante chargée de rédiger une nouvelle Constitution dans l'optique de l'après-Ben Ali, du nom du chef de l'Etat qui a gouverné d'une main de fer pendant 23 ans le pays jusqu'à son renversement, le 14 janvier, à l'issue de la «révolution de jasmin».

Dans un entretien diffusé par la télévision nationale, le chef du gouvernement a indiqué que son équipe travaillait toujours pour que le scrutin ait lieu comme prévu.