La police réprime une nouvelle manifestation antigouvernementale à Tunis

Avec Reuters

— 

La police tunisienne a de nouveau tiré des gaz lacrymogènes, dimanche, pour disperser une manifestation antigouvernementale dans le centre de Tunis, cela pour la quatrième journée consécutive. Des jeunes ont scandé des slogans en faveur de la démission du gouvernement de transition et du Premier ministre Beji Caïd Sebsi, sifflant et huant les policiers auxquels ils ont été confrontés dans le centre de la capitale. Les autorités ont répliqué aux dernières manifestations en imposant samedi soir un couvre-feu nocturne.