Trois cent mille fidèles pour une messe de Benoît XVI près de Venise

© 2011 AFP

— 

Trois cent mille fidèles catholiques, la plupart de la région, mais aussi de Croatie, d'Autriche et de Slovénie, se sont rassemblés dimanche pour une messe solennelle qu'a commencé à célébrer le pape Benoît XVI dans le parc San Giuliano, de l'autre côté de la lagune de Venise.

Dès les premières heures du matin, par très beau temps, des milliers de gens avaient commencé à affluer en famille, souvent à bicyclette, vers cette zone de plus de 700 hectares, qui a été réhabilitée récemment à Mestre en un parc biotope protégé.

Selon les calculs effectués par les organisateurs, la présence de 300.000 personnes, dont beaucoup sont arrivées au dernier moment en raison de l'accès compliqué en venant de Venise, est le double du nombre de fidèles attendu à cette messe.

La messe est dite sur une grande estrade surélevée couverte d'un dais blanc. Le coût de cet aménagement, qui a fait monter la facture de l'ensemble du voyage à 2 millions d'euros, a été critiqué, y compris au sein de l'Eglise catholique régionale.

Le pape allemand, âgé de 84 ans et qui semblait en bonne forme, effectue une visite pastorale de deux jours qui l'a conduit samedi à Aquilée, antique ville romaine, près de la frontière slovène, et sur la place Saint-Marc à Venise.

Il doit retourner après la messe dans la cité des Doges pour y rencontrer les évêques et le cardinal Angelo Scola, patiarche de Venise.

Puis il doit se rendre en gondole de l'autre côté du Grand Canal, à la basilique baroque de La Salute, où il rencontrera le monde de la culture, les milieux économiques et la société civile, y compris des représentants de groupes sociaux en difficulté et une petite délégation de détenus de la prison de Santa Maria Maggiore.

Il regagnera le Vatican dans la soirée.