Mort de ben Laden: Les Etats-Unis restent vigilants face aux menaces d'Al-Qaida

Avec Reuters
— 

Le gouvernement américain reste très vigilant face au risque de représailles d'Al-Qaida après la mort de son chef de file Oussama ben Laden, a fait savoir ce vendredi la Maison blanche. «Nous allons rester extrêmement vigilants», a déclaré son porte-parole Jay Carney, s'adressant à la presse à bord de l'avion présidentiel, Air Force One.

«Nous connaissons parfaitement le potentiel d'activité et nous sommes y très vigilants pour cette raison», a-t-il dit, ajoutant que les promesses de représailles du mouvement islamiste, exprimées dans un communiqué sur Internet, montraient qu'il ne contestait pas la mort de Ben Laden.

Jugeant que la mort de Ben Laden n'avait pas besoin d'être démontrée, le président Barack Obama a refusé de publier les photos du corps.