Mort de Ben Laden: Quel sort pour sa dépouille?

MONDE Le corps de l'ancien dirigeant d'Al-Qaida aurait été «immergé», «inhumé» voire «enterré» en mer selon plusieurs sources...

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Image d'archive d'Oussama Ben Laden, prise en avril 1998 en Afghanistan.
Image d'archive d'Oussama Ben Laden, prise en avril 1998 en Afghanistan. — no credit

>> Suivez en direct les derniers développements et les réactions sur la mort d'Oussama Ben Laden

Le sort du corps d’Oussama ben Laden, tué au cours d'un assaut des forces spéciales américaines au Pakistan dans la nuit de dimanche à lundi, est l’objet de spéculations.

D'après des responsables américains, Oussama ben Laden a été touché mortellement à la tête au cours d'une fusillade. Le terroriste a été identifié par des techniques de reconnaissance faciale et des tests ADN. La dépouille a ensuite été immergée, selon des responsables américains cités par l'AFP, confirmant des informations de divers médias comme Associated Press et le New York Times.

Echantillons d’ADN

D’après le quotidien américain New York Times et les chaînes CNN et MSNBC, le corps de Ben Laden aurait été emmené en Afghanistan. Il aurait été ensuite «immergé», voire «inhumé» en haute mer, en respectant des rites islamiques, soit dans les 24h suivant son décès. Le lieu et les circonstances de cette «inhumation» ont été précisées par un responsable américain, cité par CNN.

«Les rites religieux se sont déroulés sur le pont du porte-avions USS Carl Vinson, dans la mer d'Arabie. La cérémonie a commencé à 7h10 (heure française) et s'est terminée à 8h10 (heure française). Les procédures islamiques ont été suivies. Le corps a été lavé et placé dans un drap blanc. Un responsable militaire a lu des consignes, traduites en arabe. Le corps d'Oussama ben Laden a été placé sur une planche qui a été inclinée pour lui permettre de glisser dans la mer», a-t-il expliqué.

Le gouvernement américain posséderait des photos du corps de Ben Laden, et aucune décision n’a été encore prise quant à la publication de celles-ci, rapporte CNN.

Une immersion n’est pas une inhumation

Un responsable de la Défense a expliqué à Reuters que la dépouille du chef d'Al-Qaida avait été immergée en mer parce qu'aucun pays ne souhaitait lui offrir de sépulture et que les forces américaines «se sont données la peine d'observer la loi islamique». Autre raison pour avoir déposé en mer le corps du terroriste islamiste: Les Etats-Unis ne veulent surtout pas que la tombe de Ben Laden devienne un lieu de pèlerinage.

Cette «inhumation» en mer soulève la polémique. L'islam est opposé à l'immersion d'un corps en mer, a affirmé au Caire un responsable d'al-Azhar, la plus haute institution de l'islam sunnite. Ce lundi midi, Dalil Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris, a également déclaré sur BFMTV que «la tradition islamique de l’inhumation, comme son terme l’indique «humus», c’est dans la terre, donc c’est la mise en terre d’un cadavre, face tournée vers la Mecque, ça, c’est l’inhumation islamique. Je suis en effet un peu surpris disons de voir la rapidité, la hâte avec laquelle l’homme a été mis à mort et très rapidement on fait disparaître son corps».

>> A la suite de nombreux débordements sur ce sujet, nous nous voyons contraints de fermer cet article aux commentaires. Merci de votre compréhension.