Yémen: le président Saleh a refusé de signer l'accord de transition

Reuters

— 

Le président yéménite Ali Abdallah Saleh a refusé samedi de signer l'accord de sortie de crise, a déclaré un responsable de l'opposition yéménite, sur la foi de ce que lui a dit le secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

«Le pouvoir a fait capoter l'accord. Le secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe nous a dit que Saleh avait refusé de signer en tant que président. Il a dit qu'il voulait signer en tant que chef du parti au pouvoir, ce qui représente une violation du texte du plan du CCG», a dit à Reuters ce responsable, Sultan al Atouani.

Les principaux partis d'opposition - formations islamistes et de gauche - ont accepté l'accord, rejeté en revanche par les manifestants descendus dans les rues, qui réclament la démission immédiate de Saleh et son procès. Saleh était censé signer samedi cet accord, qui prévoit qu'il renonce à la présidence dans un délai d'un mois, en échange de son immunité ainsi que de celle de son entourage.