Russie: Deux ultranationalistes reconnus coupables d'un double homicide

Avec Reuters

— 

Deux membres présumés de la mouvance ultranationaliste russe ont été reconnus coupables jeudi du meurtre d'un avocat et d'une journaliste, abattus à bout portant alors qu'ils marchaient en janvier 2009 dans une rue de Moscou proche du Kremlin.

La mort de Stanislav Markelov, défenseur des droits de l'homme, et d'Anastasia Babourova, qui travaillait pour un journal d'opposition, avait soulevé une vague d'indignation au-delà des frontières russes.

L'affaire a en outre valu de sévères critiques aux autorités accusées de ne pas faire assez pour retrouver les assassins de militants des droits de l'homme et de journalistes.

Une femme complice

Nikita Tikhonov, 30 ans, a été reconnu coupable du double meurtre et Evguenia Khasis, une jeune femme âgée d'environ 25 ans, de complicité dans l'assassinat de Markelov.

Le premier est passible de la prison à vie. Les jurés du tribunal de Moscou chargé de leur procès se sont prononcés par sept voix contre cinq pour leur condamnation.

Les audiences pour décider de leurs peines débuteront la semaine prochaine. Me Markelov avait notamment représenté la mère d'un militant antifasciste tué, selon lui, par des néo-nazis et avait contesté la libération anticipée d'un militaire emprisonné pour le meurtre d'une jeune Tchétchène.