Yémen: L'opposition exige la fin des violences avant de trouver un accord

Avec Reuters

— 

L'opposition yéménite a mis en garde le gouvernement, jeudi, affirmant que les violences contre les manifestants réclamant le départ du président Ali Abdallah Saleh risquaient de faire dérailler le processus de transition politique. «Si nous sommes dans l'impossibilité de protéger les manifestants, nous ne pourrons pas tenter de trouver un accord dont le régime tente de se servir pour verser encore plus de sang», affirme la coalition de l'opposition dans un communiqué.

Des hommes armés en civil ont ouvert le feu sur la foule mercredi à Sanaa tuant 10 personnes et en blessant plusieurs dizaines d'autres. Cet incident intervient alors que doit être conclu un accord de transition politique sous l'égide des Etats du Golfe dimanche à Ryad.