Tchad: Moins de 51% de participation pour la présidentielle

Avec Reuters

— 

La participation à l'élection présidentielle de lundi au Tchad a été inférieure à 51%, ont annoncé mercredi les observateurs internationaux.

Les principaux représentants de l'opposition avaient appelé leurs partisans à boycotter le scrutin, qui devrait permettre à Idriss Déby, chef de l'Etat sortant, d'accomplir un quatrième mandat. Une forte abstention nuirait toutefois à sa légitimité.

Lundi, la participation a été inférieure à celle des législatives du 13 février, auxquelles 51% des électeurs ont pris part, a annoncé Ibrahim Boubacar Keita, chef de la mission d'observation de l'Union africaine, lors d'une conférence de presse.

Samuel Azu'u Fonkam, son homologue de la mission d'Afrique centrale, a quant à lui parlé d'une «participation relativement faible» par rapport aux législatives. Les autorités tchadiennes font quant à elle état de 90% de participation tandis que l'opposition parle de 15 à 20%.