Gbagbo, cible d'une enquête

— 

Le nouveau gouvernement de Côte d'Ivoire a annoncé hier à la télévision d'Etat, TCI, l'ouverture d'enquêtes préliminaires contre le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo, sa femme et une soixantaine de leurs proches. La promesse, faite par Alassane Ouattara, aura valeur de test pour le nouveau président de Côte d'Ivoire, qui démontrera par là sa capacité à rendre la justice. Le porte-parole du gouvernement, Patrick Achi, n'a pas encore précisé le contenu de la procédure, laissant au tribunal la tâche de définir les charges principales. Laurent Gbagbo et ses partisans sont pour l'heure accusés d'avoir violé les droits de l'homme dans leur tentative de se maintenir au pouvoir malgré leur défaite à la présidentielle de novembre dernier. L'ancien chef d'Etat et son épouse sont actuellement détenus dans le nord de la Côte d'Ivoire. Une soixantaine de personnes de son clan sont placées en résidence surveillée.I. G.