Côte d'ivoire: Ouattara veut un gouvernement d'union nationale avant fin mai

Avec Reuters

— 

Le président ivoirien Alassane Ouattara veut créer d'ici deux semaines une commission Vérité et réconciliation à l'image de celle qui existait en Afrique du sud et un gouvernement d'union nationale avant la fin mai. Dans La Croix, à paraître jeudi, il précise que sa cérémonie d'investiture aura lieu normalement le 21 mai et que plusieurs chefs d'État sont invités, dont le pape Benoît XVI.

Pour mettre sur pied une commission Vérité et réconciliation, Alassane Ouattara recevra la semaine prochaine l'ancien directeur général de l'Onu, Kofi Annan, et l'archevêque Desmond Tutu, lauréat du prix Nobel de la paix.  «J'ai déjà choisi son président, il a accepté. Mais il est trop tôt pour dire son nom. Ce sera un laïc accompagné par deux religieux: un chrétien et un musulman», explique le président ivoirien.

«Outre la commission Vérité et réconciliation, axe fort de ma présidence, la deuxième sera la nomination d'un gouvernement d'union nationale, avant fin mai», ajoute Alassane Ouattara. Y figureront des ministres issus du parti de Laurent Gbagbo à la condition qu'ils reconnaissent Alassane Ouattara comme président, «ce qui n'est pas encore le cas», dit-il. Enfin, le président ivoirien entend mettre au travail l'administration. Selon lui, les Ivoiriens aspirent à la paix.

«C'est une minorité qui a utilisé la pauvreté des populations pour donner le sentiment que le problème était profond. Cependant, nous n'avons pas vécu à proprement parler une guerre civile, même si, selon mes informations, la crise a fait près de 3 000 morts», dit-il.