Vladimir Poutine s'inquiète à nouveau de l'expansion de l'Otan

Avec Reuters

— 

Le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, s'est une nouvelle fois inquiété ce mercredi de l'expansion de l'Otan, qui a déjà intégré plusieurs des anciens Etats satellites de l'URSS dont les pays baltes, la Pologne et la République tchèque.

«L'extension d'infrastructures de l'Otan vers nos frontières nous cause des inquiétudes», a déclaré l'ancien président russe après une rencontre à Stockholm avec le Premier ministre suédois, Fredrik Reinfeldt. «L'Otan n'est pas un simple bloc politique, c'est un bloc militaire», a rappelé Vladimir Poutine, qui fait campagne contre l'inclusion dans l'Alliance atlantique d'anciens Etats soviétiques comme la Géorgie et l'Ukraine.

La veille, au Danemark, le chef du gouvernement russe avait accusé la coalition occidentale d'outrepasser le mandat des Nations unies en Libye en prenant parti pour les insurgés et en tentant de tuer le colonel Mouammar Kadhafi.