L'Inde enterre le «dieu vivant» Sai Baba

20minutes.fr

— 

Une foule immense est attendue ce mercredi à Puttaparthi, petite ville du sud de l’Inde. Car c’est dans cette bourgade que vont se dérouler les funérailles de Sathya Sai Baba, décédé dimanche dernier à l’âge de 84 ans et considéré par ses fidèles comme un dieu vivant.

L’homme se considérait comme l’incarnation de Sai Baba de Shirdi, un saint hindou décédé en 1918. Ses sympathisants lui prêtent différents miracles et faits extraordinaires, comme des guérisons de personnes gravement malades. Mais il avait surtout fait de l’apparition d’objet dans le vide sa  «spécialité».

Sai Baba compte entre 6 et 10 millions de fidèles à travers le monde entier. Son corps va être enterré - bien que la crémation soit le mode le plus courant d’inhumation en Inde - car c’est la coutume pour les saints.