Julian Assange n'est pas considéré comme un criminel, selon un sondage mondial

Avec Reuters

— 

La majorité des personnes interrogées dans le cadre d'un sondage mondial estiment que le fondateur du site WikiLeaks, Julian Assange,  n'est pas un criminel et qu'il ne devrait pas être inculpé par la justice américaine pour avoir dévoilé des milliers de documents secrets.

Selon le sondage Ipsos, réalisé dans 24 pays, 79% des personnes interrogées connaissent WikiLeaks, deux tiers d'entre elles considèrent qu'Assange ne devrait pas être poursuivi en justice tandis que trois quarts des sondés approuvent la volonté du groupe de rendre public des documents secrets d'entreprises ou de gouvernements.

Aux Etats-Unis, 81% des sondés connaissent le site internet,  69% se prononcent contre une inculpation de son co-fondateur et 61% s'opposent au projet de WikiLeaks.

Le sondage a été réalisé en Argentine, Australie, Belgique, Brésil, Canada, Chine, France, Allemagne, Grande-Bretagne, Hongrie, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Pologne, Russie, Arabie saoudite, Afrique du Sud, Corée du Sud, Espagne, Suède, Turquie et Etats-Unis.