Libye: La coalition n'a pas le droit de tuer le colonel Kadhafi, prévient Poutine

Reuters

— 

Vladimir Poutine a souligné ce mardi que la coalition occidentale chargée par l'ONUde faire appliquer une zone d'exclusion aérienne dans le ciel libyen n'avait aucun mandat pour chercher à tuer Mouammar Kadhafi. «Ils disaient qu'ils ne voulaient pas tuer Kadhafi. Maintenant certains responsables disent oui, nous cherchons à tuer Kadhafi. Qui a autorisé cela, y a-t-il eu un quelconque procès? Qui s'est arrogé le droit de tuer cet homme?», s'est emporté le Premier ministre russe lors d'une visite au Danemark.

L'agence de presse libyenne Jana a fait savoir que la Libye avait demandé dans la journée à Moscou de réclamer une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONUpour débattre de ce qu'elle a présenté comme une «agression occidentale». Tripoli juge «cette agression croisée coloniale sans retenue» contraire aux accord internationaux et aux résolutions du Conseil de sécurité sur la Libye.

Le régime libyen «répond globalement à la mentalité de la population»

Durant sa nouvelle tirade anti-occidentale, l'ancien président russe a accusé effectivement les forces coalisées qui fournissent un appui aérien aux insurgés de l'Est libyen d'outrepasser la résolution du Conseil de sécurité adoptée le 17 mars en prenant parti pour un des deux camps. Vladimir Poutine a qualifié le colonel, au pouvoir depuis 41 ans en Libye, de monarque, mais il a souligné que ce type de régime «répond globalement à la mentalité de la population» dans la région.

«Manque-t-il de tels régimes contestables dans le monde? Alors allons nous intervenir dans tous ces conflits? Regardez l'Afrique, regardez la Somalie. Allons-nous bombarder partout et tirer des missiles?», s'est-il encore interrogé. Bien que la Russie n'y ait pas opposé son veto, Vladimir Poutine avait critiqué la résolution adoptée par le Conseil de sécurité de l'ONUqui a autorisé une intervention militaire en Libye. Il avait assimilé ce texte à «un appel médiéval aux croisades» et à «une incitation à chacun d'aller ou bon lui semble pour y faire ce qu'il veut».