Pour le président biélorusse, le chef de l'Etat ukrainien est «nul» et Barroso est un «salaud»

Avec Reuters

— 

Dépité de n'avoir pas été invité aux cérémonies commémoratives de la catastrophe de Tchernobyl, le président biélorusse, Alexander Loukachenko, a jugé «nul» son homologue ukrainien, Victor Ianoukovitch. Il a en outre qualifié de «salaud» le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

Interrogé mardi par des journalistes sur les raisons pour lesquelles il n'assistait pas aux cérémonies à Kiev et Tchernobyl, Alexander Loukachenko a répondu: «Demandez plutôt à Ianoukovitch pourquoi le président biélorusse n'était pas présent à ces cérémonies.» «Malheureusement, aujourd'hui, le pouvoir en Ukraine est assez nul», a poursuivi Loukachenko, cité par l'agence Interfax.

Loukachenko sur liste noire

«Ce sont juste des brigands. De sorte que je préfère de pas parler de tous ces Barrosos et autres salauds.»

Des responsables de l'Union européenne ont confirmé le mois dernier que la commission européenne avait fait savoir à l'Ukraine que José Manuel Barroso n'assisterait pas à la conférence internationale des donateurs pour Tchernobyl réunie la semaine dernière à Kiev si Loukachenko y était présent.

Les Etats-Unis et l'Union européenne ont placé Alexander Loukachenko sur une liste noire en raison de la répression par la police d'une manifestation de l'opposition lors de sa réélection, le 19 décembre.