Moscou: La première Gay pride autorisée pour fin mai

© 2011 AFP

— 

La mairie de Moscou a autorisé pour la première fois une «gay pride», prévue fin mai, alors que jusqu'à présent les autorités russes refusaient les rassemblements pour la défense des droits des homosexuels, a indiqué ce mardi à l'AFP l'organisateur, Nikolaï Alexeïev. «Après cinq ans de lutte nous avons obtenu l'autorisation de la mairie d'organiser une gay pride le 28 mai», a indiqué Nikolaï Alexeïev, président de l'association GayRussia.

L'autorisation pour un rassemblement de 500 personnes a été signée par la maire-adjointe de Moscou Lioubov Chevtsova. La manifestation se tiendra place Bolotnaïa, au centre de la capitale russe mais à l'écart des principales artères de la ville, selon Nikolaï Alexeïev. «Nous y appellerons les Russes à être plus tolérants envers les gay et lesbiennes, et nous leur parlerons de la contribution des membres de notre communauté à la culture», a-t-il ajouté.

Autorisation d'un rassemblement de militants homosexuels le 1er mai à Saint-Pétersbourg

A titre d'exemple, il a indiqué que le rassemblement sera accompagné d'airs du compositeur russe Piotr Tchaïkovski et du chanteur britannique Elton John. Par ailleurs, la mairie de Saint-Pétersbourg a indiqué mardi à l'AFP avoir autorisé un rassemblement de militants homosexuels le 1er mai. Depuis leur première demande en 2006, les homosexuels n'ont jamais obtenu le droit de manifester et toutes leurs tentatives ont été dispersées sans ménagement par la police, sous l'impulsion de l'ex-maire de Moscou, Iouri Loujkov, un habitué des propos homophobes.

La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a rejeté un appel de la Russie mi-avril et a confirmé sa décision du mois d'octobre qui stipulait qu'interdire de telles manifestations constituait une discrimination et une atteinte au droit de réunion.