Mexique: 51 personnes séquestrées ont été libérées

© 2011 AFP

— 

La police mexicaine a libéré lundi 51 personnes qui étaient séquestrées à Reynosa (nord-est), ville frontalière des Etats-Unis, ont annoncé les autorités.

Les forces de l'ordre ont trouvé dans un immeuble de «51 personnes, parmi lesquelles 14 Guatémaltèques, 2 Honduriens, 2 Salvadoriens, 6 Chinois et 27 Mexicains», a précisé la Sécurité publique dans un communiqué.

Affrontements sanglants entre deux cartels

Les personnes libérées ont déclaré qu'elles avaient été prises, alors qu'elles voyageaient à bord d'autobus, par des membres présumés du cartel du Golfe.

L'Etat du Tamaulipas, frontalier avec les Etats-Unis, est le lieu depuis plus d'un an d'affrontements sanglants entre deux cartels de narcotrafiquants, le cartel du Golfe et ses anciens alliés des «Zetas».

C'est toujours dans ce même Etat mexicain, à 150 km au sud de Reynosa, que 177 cadavres avaient été retrouvés dans des fosses clandestines dans le village de San Fernando.

Plus de 3.000 meurtres en 2011

La police avait déjà libéré, il y a une semaine, 68 autres personnes séquestrées - parmi lesquelles figuraient 12 émigrants d'Amérique centrale - dans cette même ville, limitrophe avec le Texas (su des Etats-Unis)).

En décembre 2010 plus de 34.600 personnes étaient mortes au Mexique selon des chiffres officiels, en raison des rivalités entre cartels de la drogue, depuis que le gouvernement a lancé en décembre 2006 une offensive contre les narcotrafiquants appuyée par 50.000 soldats. Selon le décompte de la presse, depuis le début de l'année le nombre d'homicides a dépassé les 3.000.