Marches de Pâques en Allemagne: Des milliers de pacifistes réclament une sortie rapide du nucléaire

© 2011 AFP

— 

Des milliers de militants pacifistes et anti-nucléaires ont manifesté samedi dans plusieurs villes d'Allemagne, dans le cadre des traditionnelles «Marches de Pâques», placées sous le signe de la catastrophe de Fukushima et de l'intervention de l'Otan en Libye.

A Berlin, ce sont 3 à 4.000 personnes qui se sont regroupées, selon les organisateurs, davantage que les 2.200 de l'année dernière. La police berlinoise, jointe par l'AFP, a indiqué ne pas avoir effectué de comptage. Une quarantaine de manifestations étaient organisées samedi. Les organisateurs ont compté 1.200 personnes à Hambourg et 900 à Munich.

Les manifestants ont notamment réclamé une sortie rapide du nucléaire, après la catastrophe à la centrale japonaise de Fukushima, et ont protesté contre l'intervention militaire occidentale en Libye - deux des principaux mots d'ordre cette année.

D'autres évènements se tiendront au cours de deux prochaines journées. Dortmund (ouest), Francfort (ouest) ou Nuremberg (sud), notamment, accueilleront les principaux rassemblements lundi, mais les organisateurs attendent aussi beaucoup de monde devant certains sites nucléaires allemands, puisque le 26 avril marquera les 25 ans de Tchernobyl.

Il s'agit de la 51e édition des «Marches de Pâques», qui ont connu une immense popularité durant la Guerre froide, quand jusqu'à 300.000 personnes manifestaient chaque année en Allemagne contre les armes nucléaires.