La reconversion de Schwarzenegger pourrait bien passer par la présidence de l'Union Européenne

ÉTATS-UNIS ême si l'ex-gouverneur de Californie n'a pas encore de projet bien défini...

Bérénice Dubuc

— 

Le gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, lors du Deuxième sommet des Gouverneurs pour le climat, à Los Angeles, le 30 septembre 2009.
Le gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, lors du Deuxième sommet des Gouverneurs pour le climat, à Los Angeles, le 30 septembre 2009. — KENNELL KRISTA/SIPA

Trois mois et demi après avoir quitté le siège de gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger pense à sa reconversion. Après avoir fait le grand écart entre les films d'actions et la politique, l'ancien Monsieur Univers d'origine autrichienne compte bien rester actif dans ce dernier domaine. Et son nouvel objectif, selon le magazine américain Newsweek, pourrait bien être la présidence de l'Union Européenne.

En effet, Terry Tamminen, l'ancien chef de cabinet de «Governator» a affirmé au magazine: «Dans les prochaines années, l'Union Européenne va devoir se trouver un président de plus grande envergure, quelqu'un capable d'unifier l'Europe. Les Français ne voudront pas d'un Allemand, et les Allemands ne voudront pas d'un Italien. Et s'ils choisissaient plutôt un Européen parti aux Etats-Unis, qui pourrait devenir le Washington ou le Jefferson d'une Europe nouvelle et unifiée?»

Pas encore de plan bien défini

Cependant, à 63 ans, Arnold Schwarzenegger n'a pas encore de plan bien défini. «Ce qu'il y a de bien dans ma vie, c'est que chaque fois que je commençais à m'ennuyer dans ce que je faisais, quelque chose de nouveau est toujours arrivé de façon inattendue», a-t-il expliqué à Newsweek. Parmi ses nombreuses activités, Schwarzenegger va continuer à travailler avec l'ONU et son groupe R20 sur le changement climatique (calqué sur le fonctionnement du G20 pour l'économie), mais aussi à la réforme de l'immigration, continuera de soutenir les programmes après l'école et lesJeux olympiques spéciaux.

Même Maria Shriver, la femme de Schwarzenegger, ne sait pas vraiment quel sera le prochain projet de son mari. Cependant, «peu importe ce qu'Arnold décidera de faire», a-t-elle dit à Newsweek. «Je suis sûre qu'il prendra plaisir à le faire, et que ce projet aura un impact.» Plus que «The Governator», le dessin animé le mettant en scène en super-héros qu'il a présenté à Cannes début avril.