Nigeria: 33 morts dans des violences post-électorales

Reuters

— 

Les émeutes qui ont éclaté dans le nord du Nigeria après la réélection du président Goodluck Jonathan ont fait au moins 33 morts dans les seuls grands centres urbains, selon des témoins et des membres des services de secours.

Un correspondant de Reuters à Kaduna a vu quatre corps calcinés gisants dans la rue et douze autres cadavres y ont été récupérés, selon les autorités locales. Un habitant a en outre signalé la présence de deux corps près de sa maison.

La Croix-Rouge a quant à elle confirmé six décès à Kano, plus au nord, et huit à Katsina. D'autres ont été signalés à Zaria et à Sokoto, dans le Nord-Ouest, mais leur nombre n'a pas été précisé.