Daghestan: Un chef rebelle islamiste du Nord-Caucase abattu par les forces de sécurité russes

Avec Reuters

— 

Un chef rebelle islamiste du Nord-Caucase soupçonné d'attaques séparatistes dans la région a été abattu ce lundi par les forces de sécurité russes, rapportent les agences de presse russes citant les autorités fédérales. Israpil Validjanov a été tué au Daghestan avec trois autres insurgés, précisent les agences, qui citent le Comité national antiterroriste (NAK). Les quatre hommes ont ouvert le feu sur les forces de sécurité qui tentaient d'arrêter leur voiture, selon la version des autorités.

Validjanov était le premier représentant au Daghestan du chef rebelle caucasien Dokou Oumarov, qui a revendiqué la responsabilité de l'attentat commis en janvier contre l'aéroport de Moscou-Domodedovo (37 morts). Connu au sein de la rébellion sous le nom d'Amir Khassan, Validjanov avait été formé dans un camp d'entraînement séparatiste en Tchétchénie en 1998, avant de combattre les troupes russes l'année suivante au cours de la deuxième guerre de Tchétchénie, précise le NAK. Le comité antiterroriste le juge responsable de plusieurs dizaines d'attaques.