Algérie: treize militaires tués par des islamistes

Avec Reuters

— 

Treize militaires algériens ont été tués vendredi dans une embuscade tendue par des islamistes armés en Kabylie, a indiqué samedi à l'agence Reuters une source proche des services de sécurité. L'embuscade s'est produite entre Azazga et Yakouren, à l'est de Tizi Ouzou, deuxième ville de Kabylie située à une centaine de kilomètres à l'est de la capitale. Cette région montagneuse, traditionnellement rétive au pouvoir central, est considérée comme un bastion d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Les islamistes d'Aqmi, issus du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), ont revendiqué toute une série d'attentats à la bombe et d'attaques ces dernières années en Algérie.