Tadjikistan: Un chef de guerre islamiste abattu par les forces de sécurité

Reuters

— 

Les forces de sécurité tadjikes ont tué onze activistes islamistes, dont un chef de guerre, soupçonnés d'avoir commis une attaque contre des soldats en septembre qui avait fait 28 morts, ont rapporté vendredi des agences de presse tadjikes.

«Abdullo Rakhimov, plus connu sous le nom de Mullah Abdullo et dix de ses compagnons ont été éliminés dans l'est du Tadjikistan lors d'une opération menée par les services secrets tadjiks», dit l'agence ASIA-Plus, citant la police. Au moins deux membres des services de sécurités sont morts lors de l'opération. Début janvier, huit activistes islamistes, dont un chef de guerre, également soupçonnés d'avoir participé à l'attentat de septembre revendiqué par le Mouvement islamique d'Ouzbékistan (IMU), avaient été tués par les forces tadjikes.

Le Tadjikistan, pays laïc majoritairement musulman de 7,5 millions d'habitants, partage une frontière de plus de 1.300 km avec l'Afghanistan.