Yémen: Le président Saleh accepte le plan de sortie de crise

RÉVOLTE 'opposition le rejette d'ores et déjà...

20minutes.fr

— 

La police tente de disperser les manifestants avec des canons à eau, à Aden, au Yemen, le 9 avril 2011.
La police tente de disperser les manifestants avec des canons à eau, à Aden, au Yemen, le 9 avril 2011. — STR New / Reuters

Le président du Yémen, Ali Abdullah Saleh, a accepté le plan de sortie de crise des pays du Golfe qui prévoit un transfert de ses pouvoirs à son vice-président et la création d'un nouveau gouvernement dirigé par l'opposition, a annoncé lundi la présidence dans un communiqué.  

«La présidence accueille les efforts de nos frères du Conseil de coopération du Golfe visant à résoudre la crise actuelle au Yémen», peut-on y lire. «Il (Saleh) n'a aucune réserves sur une transition pacifique du pouvoir dans le cadre de la constitution.»

Un geste d'ores et déjà rejeté par l'opposition, qui avant même la réaction de Saleh, a indiqué refuser le dialogue avec le pouvoir. Elle estime en effet que ce plan garantit l'immunité au chef de l'Etat. Le pays est toujours dans l'impasse. Depuis fin janvier, les manifestations réclament le départ de Saleh ont fait au moins 100 morts.