Japon: L'alerte au tsunami levée après un nouveau séisme

SINISTRE Les employés de la centrale de Fukushima ont été évacués...

J. M.

— 

Un mois jour pour jour après la secousse du 11 mars, un séisme de magnitude 7,1 a été ressenti ce lundi dans le nord-est du Japon, près d'Iwaki, ville de la préfecture de Fukushima où est située la centrale nucléaire, dont les employés ont été évacués. Les murs ont tremblé jusqu'à Tokyo, et une alerte au tsunami a été lancée, avant d'être levée quelques minutes plus tard.

Son épicentre se situait à 38km à l'ouest de la ville d'Iwaki et à 80km au sud de Fukushima, qui abrite la centrale nucléaire de Fukushima. Les opérations de refroidissement dans les réacteurs 1, 2 et 3 ont été suspendues pendant 50 minutes, a indiqué l'agence japonaise de sûreté nucléaire, assurant que l'interruption n'aurait pas d'impact sur la sécurité.

Les techniciens qui travaillaient à l'extérieur de la centrale ont été évacués, a-t-il ajouté et l'électricité a été coupée dans trois réacteurs de la centrale.

Même scénario que la semaine dernière

Le scénario est similaire aux événements de jeudi, où une secousse de magnitude 7,4 a secoué la même région du pays. L’alerte au tsunami avait alors également été levée rapidement.