Syrie: la ville de Banias bouclée par les forces au pouvoir

Avec Reuters

— 

Les forces de sécurité syriennes ont bouclé dans la nuit de dimanche à lundi les accès à la ville de Banias, théâtre de meurtres à caractère religieux imputés à des miliciens partisans de Bachar al Assad, ont rapporté des témoins lundi. Après des manifestations en faveur de la démocratie vendredi et samedi dans cette ville majoritairement sunnite sur les rives de la Méditerranée, des miliciens issus de la minorité alaouite, circulant en voitures ont tiré à l'arme automatique sur des habitants.

Au moins trois personnes ont été tuées, a déclaré à Reuters un militant des droits de l'homme présent à Banias. Bachar al Assad est lui-même alaouite. Au moins 90 personnes sont mortes depuis le début en mars des manifestations, parties de Deraa, dans le sud de la Syrie.