Egypte: Enlèvement avec rançon d’une petite-nièce de l’ancien président Sadate

Reuters

— 

Une petite-nièce de l'ancien président égyptien Anouar Sadate a été enlevée ce week-end dans la banlieue du Caire par des inconnus qui ont libéré la jeune adolescente après versement d'une rançon, rapportent ce lundi des médias officiels et des sources proches de la sécurité.

Zeïna Effat Sadate, âgée de 12 ans, se rendait à l'école dans une voiture conduite par un chauffeur au moment de son enlèvement dans le quartier huppé d'Héliopolis.

Les ravisseurs arrêtés

Les ravisseurs ont contacté par téléphone le père, Effat Sadate, un homme d'affaires, neveu du raïs assassiné en 1981 par un islamiste, pour réclamer une rançon de cinq millions de livres égyptiennes [840.000 dollars, plus de 590.000 euros]. Le père a payé cette somme, placée dans un sac déposé à un endroit convenu avec les ravisseurs sur l'autoroute reliant la capitale à Alexandrie.

Zeïna a alors été remise en liberté mais sa famille a prévenu la police qui, selon une source anonyme des services de sécurité, a retrouvé les ravisseurs ce lundi. Ces derniers ont été arrêtés et la rançon a été récupérée.

Le père de la fillette n'a pas pu être joint pour confirmer cette version des faits, que son entourage a toutefois corroborée.