Deux peuples pour un seul territoire

© 20 minutes

— 

En 1974, la Constitution yougoslave donne au Kosovo, dont Serbes et Albanais revendiquent l’appartenance historique, le statut de province autonome au sein de la République de Serbie. Mais Milosevic, qui rêve de « Grande Serbie » et fait du Kosovo son cheval de bataille, supprime cette autonomie en 1989. L’année suivante, le pouvoir serbe dissout le Parlement et le gouvernement albanais. Alors que Rugova, élu président du Kosovo, résiste pacifiquement, une frange de la population albanaise se radicalise. L’Armée de libération du Kosovo (UCK) voit le jour et s’active dans les montagnes. A partir du printemps 1998, Milosevic lance une vaste offensive militaire au Kosovo. Des centaines de milliers d’habitants fuient. La communauté internationale réagit et bombarde la Yougoslavie. Le Président doit retirer ses troupes, remplacées par des soldats de l’Otan en juin 1999. Le Kosovo devient un protectorat international. F. V.