Une nouvelle flottille de militants pro-palestiniens vers Gaza en mai

Reuters

— 

Israël a demandé aux Nations unies d'empêcher une flottille de militants pro-palestiniens de faire route vers la bande de Gaza fin mai, pour le premier anniversaire de l'arraisonnement sanglant du paquebot turc Mavi Marmara.

Benjamin Netanyahou a informé le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, que ce projet d'envoyer à Gaza une quinzaine de navires «était organisé notamment par des extrémistes islamistes afin de monter une provocation et d'entraîner un affrontement», ont fait savoir ce vendredi les services du Premier ministre israélien.

«Dénoncer un régime d’apartheid»

Netanyahou a ajouté qu'Israël «était déterminé à prendre des mesures énergiques» pour empêcher cette flottille d'atteindre Gaza. Le Mouvement Gaza libre, qui organise l'opération, a précisé que la flottille comprendrait 15 navires et transporterait notamment des Européens et des Américains.

«Nous ne nous battons pas seulement pour Gaza. Nous allons là-bas pour dénoncer un régime d'apartheid qui doit être détruit par une action citoyenne», a-t-il déclaré jeudi sur son site internet.

A l'aube du 31 mai 2010, des commandos israéliens avaient pris d'assaut un navire turc, le Mavi Marmara, qui cherchait avec cinq autres bateaux à forcer le blocus de Gaza. Neuf militants turcs pro-palestiniens avaient été tués.