Les insurgés luttent pour garder le contrôle de Brega

— 

Les insurgés libyens ont affronté hier l'armée de Mouammar Kadhafi afin de garder le contrôle de Brega, un port pétrolier du golfe de Syrte. La veille, ils avaient dû battre en retraite vers l'Est. Certains insurgés se sont repliés à Ajdabiah, à 140 km au sud de Benghazi, qu'ils contrôlaient toujours hier. Depuis des semaines, l'insurrection et l'armée régulière se disputent le contrôle de la route côtière, jalonnée de terminaux pétroliers. Les frappes de la coalition internationale ont mis un terme aux bombardements aériens de Kadhafi et détruit certains blindés, mais la puissance des bataillons du Guide est encore supérieure à celle des insurgés. « Il y a une limite technique dans la résolution 1973, c'est qu'il n'y a pas d'occupation au sol », a expliqué hier le ministre de la Défense, Gérard Longuet. Il a ajouté que la livraison d'armes aux rebelles, une éventualité évoquée mardi à Londres, n'était « pas à l'ordre du jour ».