Syrie: Les Etats-Unis jugent le discours d'Al-Assad insuffisant

Reuters

— 

Les Etats-Unis ne sont pas satisfaits. Le discours prononcé ce mercredi par Bachar Al-Assad manque de contenu et ne répond pas aux exigences de réforme politique formulées par le peuple syrien, a jugé le département d'Etat américain. Confronté depuis 15 jours à une contestation politique inédite, le président syrien s'est exprimé devant le parlement de son pays mercredi. Il n'a aucunement annoncé, comme beaucoup s'y attendaient, la levée de l'état d'urgence en vigueur depuis la prise de pouvoir du Baas à Damas, en 1963.

>> Le décryptage du discours du président syrien apr un spécialiste du monde arabe est par là

Bachar al Assad a en outre dénoncé un «complot» ourdi à l'étranger contre son pays. «Il est bien plus facile de s'en remettre à des théories du complot (que de) réagir de manière significative aux appels en faveur de réformes», a déclaré Mark Toner, porte-parole du département d'Etat, en soulignant toutefois qu'il revenait aux Syriens eux-mêmes de juger le contenu du discours de leur président.

«Nous nous attendons à ce que (le peuple syrien) soit déçu. Nous avons le sentiment que le discours n'a pas été à la hauteur des réformes que réclame le peuple syrien ni de ce qu'avaient laissé entendre les propres conseillers du président Assad», a-t-il ajouté. «Il est évident à nos yeux qu'il n'y avait pas vraiment de contenu dans ce discours.»