La Grande-Bretagne met un de ses porte-avions en vente

Avec Reuters

— 

Le ministère britannique de la Défense a mis en vente un porte-avions, l'Ark Royal, retiré du service actif en raison des coupes budgétaires décidées par le gouvernement dans le cadre de son programme d'austérité.

Cet ancien fleuron de la Royal Navy a été désarmé ce mois-ci à l'arsenal de Portsmouth, dans le sud de l'Angleterre, où il attend un éventuel acquéreur.

1,2 million de kilomètres au compteur

L'annonce de mise en vente est consultable sur le site edisposals.com, qui appartient au ministère de la Défense et propose du matériel déclassé. Les personnes ou sociétés intéressées ont jusqu'au 13 juin pour soumettre leurs offres au ministère.

 Lancé en 1981 en présence de la reine Elizabeth, l'Ark Royal a pris part au cours de sa carrière aux opérations militaires contre la Bosnie et l'Irak. Il a parcouru au total 621.551 milles nautiques, soit près de 1,2 million de kilomètres.

C'est le cinquième navire de la Royal Navy à porter le nom d'Ark Royal. Le premier, construit pour Walter Raleigh, fut le navire-amiral de la flotte anglaise lors de la victoire face à «l'Invicible Armada» espagnole en 1588.