Syrie: Les forces de sécurité tirent sur des manifestants à Deraa

CONFLIT Le président Bachar al-Assad annoncera dans les prochaines 48 heures des décisions «importantes»...

Avec Reuters
— 
Des Syriens crient liberté lors d'une manifestation dans la région de Dael, près de la ville de Deraa, dans le sud de la Syrie, le 25 mars 2011
Des Syriens crient liberté lors d'une manifestation dans la région de Dael, près de la ville de Deraa, dans le sud de la Syrie, le 25 mars 2011 — REUTERS/K Al Hariri

La situation est toujours aussi tendue en Syrie. Les forces de sécurité ont ouvert le feu ce lundi sur plusieurs centaines de manifestants qui protestaient contre les lois d'urgence à Deraa, dans le sud du pays, rapporte un témoin.

>> Quelle issue pour la contestation syrienne? L’interview d’un spécialiste est par ici

Les manifestants avaient convergé sur une des places principales de cette ville, épicentre depuis dix jours de la contestation contre le régime du président Bachar al-Assad et du parti Baas.

Décisions «de nature à satisfaire le peuple»

Ils se sont rassemblés aux cris de «Nous voulons la dignité et la liberté» et «Non aux lois d'urgence», a ajouté ce témoin.

Bachar al Assad devrait annoncer dans les prochaines 48 heures des décisions «importantes», a annoncé ce lundi son vice-président Farouk Chara. Ce dernier, qui s'adressait à la chaîne de télévision Al Manar, organe du Hezbollah libanais, n'a pas précisé le détail de ces décisions mais souligné qu'elles seraient «de nature à satisfaire le peuple».

Pour tenter de calmer la rue, le pouvoir a déjà libéré 260 détenus samedi et annoncé son intention de lever l'état d'urgence en vigueur dans tout le pays depuis 1963.