Législatives en Centrafrique: début des opérations de vote

© 2011 AFP

— 

Les Centrafricains ont commencé à voter dimanche matin pour le second tour des élections législatives dont le parti du président François Bozizé devrait sortir large vainqueur dans la mesure où l'opposition boycotte le scrutin.

A Bangui les opérations de vote qui devaient débuter à 6H00 (5H00 GMT) ont connu du retard de l'ordre d'une heure ou plus, a constaté un journaliste de l'AFP, retard admis par la Commission électorale indépendante.

"Le retard est dû à l'installation du matériel lourd, notamment les urnes et les isoloirs qui ont été acheminées ce matin par la Commission électorale", a expliqué Eric Grengbo, qui préside le bureau de vote numéro 3C installé à l'école de garçons St Paul de Bangui.

3.800 bureaux de votes sont ouverts dimanche pour que les Centrafricains choisissent les 69 députés (sur 105) qui n'ont pas été élus dès le premier tour.

Le Kwa Na Kwa (KNK, le travail rien que le travail), le parti du président François Bozizé réélu le 23 janvier au premier tour des élections groupées (présidentielle et législatives) a d'ores et déjà obtenu 26 sièges, alors qu'un seul siège a été attribué à un parti de l'opposition, les autres élus étant proches de la majorité présidentielle.

L'opposition ne reconnaît ni les résultats de la présidentielle ni ceux du premier tour des législatives du 23 janvier dont elle boycotte ce second tour, qui devrait déboucher sur une large majorité pour le KNK.