Canada: Motion de censure contre le gouvernement

Avec Reuters

— 

Une motion de censure a été adoptée vendredi contre le gouvernement conservateur minoritaire du Canada, ce qui devrait entraîner l'organisation d'élections fédérales début mai. Les députés de la Chambre des Communes ont adopté par 156 voix contre 145 la motion de censure déposée par le Parti libéral, principale formation d'opposition. L'opposition reproche notamment au gouvernement une mauvaise gestion de l'économie. Le Premier ministre Stephen Harper, qui fait valoir que des élections porteront un coup à une reprise économique encore incertaine, doit se rendre samedi chez le gouverneur général David Johnston pour demander officiellement la dissolution du Parlement et fixer la date des élections. Les dates les plus probables sont le 2 ou le 9 mai.

Les conservateurs, au pouvoir depuis 2006 avec deux gouvernements minoritaires consécutifs, sont donnés gagnants dans les sondages. Ces derniers indiquent que Harper devrait conserver le pouvoir et très probablement renforcer sa position. L'opposition espère néanmoins pouvoir profiter d'une série de scandales qui ont éclaboussé le Parti consdrvateur, lequel était arrivé au pouvoir en 2006 en promettant d'assainir la vie politique fédérale.

La police enquête sur des allégations de mauvaise conduite d'un ancien collaborateur de Harper et, le mois dernier, quatre responsables conservateurs ont été inculpés d'avoir violé en 2006 la loi sur le financement des campagnes électorales.